Logo

Chapitres

Carte interactive

Profils

Téléchargements et documents

Annexe

Méthodologies et tables des indicateurs

A.1. Interprétation des résultats de l’indice des ODD et des tableaux de bord

Ce Rapport sur le développement durable est un rapport pilote de référence qui décrit les progrès accomplis par le Bénin dans la réalisation des ODD et indique les domaines nécessitant des progrès plus rapides. Le score global de l’indice des ODD et les scores pour les ODD individuels peuvent être interprétés comme un pourcentage de performance optimale. La différence entre 100 et les scores des pays est donc la distance en points de pourcentage qui doit être surmontée pour atteindre une performance optimale en matière d’ODD. Les mêmes indicateurs sont utilisés pour tous les pays de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), afin de générer les indices et tableaux de bord des ODD comparables.

Les tableaux de bord des ODD fournissent une représentation visuelle de la performance des pays par ODD. La palette de couleurs « feux de circulation » (vert, jaune, orange et rouge) illustre à quel point un pays est loin d’atteindre un objectif particulier.

Les tendances des ODD indiquent si un pays est sur la bonne voie pour atteindre un objectif particulier d’ici 2030, en fonction des performances récentes d’un indicateur donné. Les tendances des indicateurs sont ensuite agrégées au niveau de l’objectif pour donner une indication de la façon dont le pays progresse vers cet ODD.

Cette section fournit un bref résumé des méthodes utilisées pour calculer l’indice des ODD et les tableaux de bord. La méthodologie utilisée est la même que dans le « Rapport sur le développement durable ». Un document méthodologique détaillé est accessible en ligne (Lafortune et al., 2018). Le Centre commun de recherche (CCR) de la Commission européenne a réalisé un audit statistique indépendant de la méthodologie et des résultats du rapport en 2019. L’audit a examiné la cohérence conceptuelle et statistique de la structure de l’indice. Le rapport d’audit statistique détaillé et les tableaux de données supplémentaires sont disponibles sur notre site Web : www.sdgindex.org

A.2. Principales limites

Malgré tous nos efforts pour identifier les données relatives aux ODD, plusieurs lacunes en matière d’indicateurs et de données persistent au niveau international (se référer au tableau 5.2 de l’annexe méthodologique du SDR, 2022). Pour assurer une comparabilité maximale des données, nous n’utilisons que des données provenant de sources comparables à l’échelle internationale. Les fournisseurs de ces données peuvent ajuster les données nationales pour assurer la comparabilité internationale. Par conséquent, certains points de données présentés dans le présent rapport peuvent différer des données disponibles auprès des instituts nationaux de statistique ou d’autres sources nationales. En outre, la longueur des processus de validation par les organisations internationales peut entraîner des retards importants dans la publication de certaines données. Les instituts nationaux de statistique peuvent donc disposer de données plus récentes pour certains indicateurs que celles présentées dans le présent rapport.

A.3. Méthodologie

Ce Rapport sur le développement durable pour le Bénin fournit une évaluation complète de la distance à parcourir pour atteindre les cibles, sur la base des données les plus récentes disponibles couvrant l’ensemble des 15 pays de la CEDEAO. Le rapport de cette année comprend 91 indicateurs, dont 77 indicateurs sont issus du Rapport sur le développement durable 2022, auxquels 14 indicateurs pertinents dans le contexte du Bénin et du reste de la CEDEAO ont été ajoutés.

Les sections suivantes donnent un aperçu de la méthodologie de sélection, de normalisation, d’agrégation et de génération d’indications sur les tendances. Des informations supplémentaires, y compris des données brutes, des tableaux de données supplémentaires et des tests de sensibilité, sont disponibles en ligne.

A.3.1. Sélection des données

Dans la mesure du possible, le rapport utilise des indicateurs officiels des ODD approuvés par la Commission de statistique des Nations Unies. Lorsqu’il y a des lacunes dans les données ou des données insuffisantes disponibles pour un indicateur officiel, nous incluons d’autres mesures provenant de fournisseurs officiels et non officiels. Cinq critères de sélection des indicateurs ont été utilisés pour déterminer les mesures appropriées à inclure dans le rapport :

1. Pertinence et applicabilité à un large éventail de contextes nationaux.

2. Adéquation statistique : les indicateurs sélectionnés représentent des mesures valides et fiables.

3. Actualité : les indicateurs sélectionnés sont à jour et publiés selon un calendrier raisonnablement rapide.

4. Couverture : les données doivent être disponibles pour au moins 80% des États membres de la CEDEAO ayant une population nationale supérieure à 1 million d’habitants24.

5. Permettre de mesurer la distance par rapport aux cibles (possible pour déterminer les performances optimales).

Sources de données

Les données incluses dans le présent rapport proviennent d’un mélange de sources de données officielles et non officielles. La plupart des données (environ les deux tiers) proviennent d’organisations internationales (Banque mondiale, OCDE, OMS, FAO, OIT, UNICEF, autres) qui disposent de processus de validation des données étendus et rigoureux. D’autres sources de données (environ un tiers) proviennent de statistiques moins traditionnelles, notamment des enquêtes auprès des ménages (Gallup World Poll), des organisations et des réseaux de la société civile (Oxfam, Tax Justice Network, World Justice Project, Reporters sans frontières, et autres) et des revues à comité de lecture. La liste complète des indicateurs et des sources de données est ci-dessous (Tableau A.1.)

A.3.2. Données manquantes et imputations

L’objectif de ce rapport est d’accompagner le pays pour le suivi et à l’évaluation de ses progrès et efforts pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030 ; sur la base de données disponibles et solides. Afin de minimiser les biais dus aux données manquantes, l’indice ODD ne comprend que les pays qui disposent de données pour au moins 80 % des indicateurs inclus dans le rapport. Le Cabo Verde et la Guinée-Bissau n’ont pas été inclus dans la comparaison des indices ODD, en raison de la disponibilité insuffisante des données. Le Cabo Verde enregistre 19 valeurs manquantes, soit 21% de l’ensemble des indicateurs ; et 20 valeurs sont manquantes pour la Guinée-Bissau, soit 22% des indicateurs. Les deux pays ont néanmoins été conservés dans les tableaux de bord (Partie 1) et l’analyse des « Six Transformations » (Partie 2.2).

Étant donné que de nombreuses priorités en matière d’ODD ne disposent pas de modèles statistiques largement acceptés pour imputer les données au niveau des pays, nous n’avons généralement pas imputé ou modélisé les données manquantes, à l’exception de quelques circonstances exceptionnelles. La liste des indicateurs où les imputations sont effectuées est disponible en ligne.

A.3.3. Méthode de construction de l’indice des ODD et des tableaux de bord

La procédure de calcul de l’indice des ODD comportait trois étapes : (i) établir des seuils de performance et censurer les valeurs extrêmes à partir de la distribution de chaque indicateur ; ii) redimensionner les données pour assurer la comparabilité entre les indicateurs (normalisation) ; iii) agréger les indicateurs au sein des ODD et entre eux.

Établissement de seuils de performance

Pour rendre les données comparables entre les indicateurs, chaque variable a été redimensionnée de 0 à 100, la pire performance étant indiquée par 0 et 100 décrivant l’optimum. Le redimensionnement est généralement très sensible au choix des limites et des valeurs extrêmes (valeurs aberrantes) aux deux extrémités de la distribution. Ces derniers peuvent devenir des seuils involontaires et introduire une variabilité fallacieuse dans les données. Par conséquent, le choix des limites supérieure et inférieure peut affecter le classement relatif des pays dans l’indice.

La limite supérieure de chaque indicateur a été déterminée à l’aide d’un arbre de décision en cinq étapes :

1. Utiliser des seuils quantitatifs absolus dans les ODD et les objectifs : par exemple, la pauvreté zéro, l’achèvement universel des études, l’accès universel à l’eau et à l’assainissement, la pleine égalité des sexes.

2. Lorsqu’aucune cible explicite des ODD n’est disponible, appliquez le principe « Ne laissez personne de côté » pour fixer une limite supérieure à l’accès universel ou à la privation zéro.

3. Lorsqu’il existe des objectifs scientifiques qui doivent être atteints d’ici 2030 ou plus tard, utilisez-les pour fixer une limite supérieure de 100 % (p. ex. zéro émission de gaz à effet de serre provenant du CO₂, comme l’exige au plus tard 2050 pour rester à 1,5 °C, une gestion durable à 100 % des pêches).

4. Lorsque plusieurs pays dépassent déjà une cible des ODD, utilisez la moyenne des 5 pays les plus performants (par exemple, la mortalité infantile).

5. Pour tous les autres indicateurs, utiliser la moyenne des indicateurs les plus performants.

Ces principes interprètent les ODD comme des « cibles extensibles » et attirent l’attention sur les indicateurs où un pays est en retard. La limite inférieure a été définie au 2,5e percentile de la distribution. Chaque distribution d’indicateur a été censurée, de sorte que toutes les valeurs dépassant la limite supérieure ont obtenu un score de 100 et les valeurs inférieures à la limite inférieure ont obtenu un score de 0.

Normalization

Après avoir établi les limites supérieure et inférieure, les variables ont été transformées linéairement sur une échelle comprise entre 0 et 100 à l’aide de la formule de redimensionnement suivante pour la plage [0 ; 100] :

Où x est la valeur brute des données ; max/min désignent les limites supérieure et inférieure, respectivement ; et x’ est la valeur normalisée après redimensionnement.

L’équation de redimensionnement a permis de s’assurer que toutes les variables redimensionnées étaient exprimées sous forme de variables ascendantes (c.-à-d. des valeurs plus élevées indiquaient un meilleur rendement). De cette façon, les données redimensionnées sont devenues faciles à interpréter et à comparer pour tous les indicateurs : un pays qui obtient un score de 50 sur une variable est à mi-chemin de l’atteinte de la valeur optimale ; un pays avec un score de 75 a parcouru les trois quarts de la distance du pire au meilleur.

Pondération et agrégation

Les résultats de plusieurs séries de consultations d’experts sur les versions antérieures de l’indice des ODD ont clairement montré qu’il n’y avait pas de consensus au sein des différentes communautés épistémiques sur l’attribution de poids plus élevés à certains ODD qu’à d’autres. En tant qu’hypothèse normative, nous avons donc opté pour un poids fixe et égal à chaque ODD afin de refléter l’engagement des décideurs politiques à traiter tous les ODD de manière égale et comme un ensemble intégré et indivisible d’objectifs. Cela implique que pour améliorer leur score de l’indice des ODD, les pays doivent accorder une attention particulière à tous les objectifs, en mettant l’accent sur les objectifs où ils sont les plus éloignés de la réalisation des ODD et où les progrès progressifs devraient donc être les plus rapides.

Pour calculer l’indice ODD, nous estimons d’abord les scores pour chaque objectif en utilisant la moyenne arithmétique des indicateurs pour cet objectif. Ces scores d’objectifs sont ensuite moyennés sur les 17 ODD pour obtenir le score de l’indice ODD. Divers tests de sensibilité sont disponibles en ligne, y compris des comparaisons de la moyenne arithmétique par rapport à la moyenne géométrique et des simulations de Monte-Carlo au niveau de l’indice et de l’objectif. Les simulations Monte-Carlo appellent à la prudence dans l’interprétation de petites différences dans les scores et les classements de l’indice entre les pays, car ceux-ci peuvent être sensibles au système de pondération.

Tableaux

Nous avons introduit des seuils quantitatifs supplémentaires pour chaque indicateur afin de regrouper les pays dans un tableau des « feux de signalisation ». Des seuils ont été établis sur la base de techniques statistiques et dans le cadre de diverses séries de consultations avec des experts menées depuis 2016.

La moyenne de tous les indicateurs d’un ODD peut masquer des domaines de préoccupation politique si un pays obtient de bons résultats sur la plupart des indicateurs, mais fait face à de graves lacunes sur un ou deux paramètres au sein du même ODD (souvent appelé la question de la « substituabilité » ou de la « compensation »). Cela s’applique en particulier aux pays à revenu élevé et aux pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure qui ont réalisé des progrès significatifs sur de nombreuses dimensions des ODD, mais qui peuvent être confrontés à de graves lacunes sur des variables individuelles.

En conséquence, les tableaux de bord des ODD se concentrent exclusivement sur les deux variables sur lesquelles un pays obtient les moins bons résultats. Nous avons appliqué la règle ajoutée selon laquelle une note rouge n’était appliquée que si les deux indicateurs les moins performants obtenaient un score rouge. De même, pour obtenir un score vert, les deux indicateurs devaient être verts. Plus de détails sur la construction des tableaux de bord sont accessibles en ligne.

Tendances des ODD

À l’aide de données historiques, nous estimons à quelle vitesse un pays a progressé vers un ODD et déterminons si, s’il est extrapolé à l’avenir, ce rythme sera suffisant pour atteindre l’ODD d’ici 2030. Pour chaque indicateur, la réalisation des ODD est définie par le seuil vert défini pour les tableaux de bord des ODD. La différence de points de pourcentage entre le seuil vert et le score normalisé du pays indique l’écart qui doit être comblé pour atteindre cet objectif. Pour estimer les tendances au niveau de l’indicateur, nous avons calculé les taux de croissance annuels linéaires (c.-à-d. les pourcentages d’amélioration annuels) nécessaires pour atteindre l’objectif d’ici 2030 (c.-à-d. 2015-2030), que nous avons comparé au taux de croissance annuel moyen au cours de la période la plus récente depuis l’adoption des ODD en 2015 (p. ex. 2015-2019). Les progrès vers la réalisation d’un indicateur particulier sont décrits à l’aide d’un système à 4 flèches (Figure A.1). La Figure A.2 illustre graphiquement la méthodologie.

Étant donné que les projections sont basées sur le taux de croissance passé sur plusieurs années, un pays peut avoir observé une baisse de performance au cours de la dernière année (par exemple en raison de l’impact de la COVID-19), mais être toujours considéré comme étant sur la bonne voie. Cette méthodologie met l’accent sur les changements structurels à long terme au fil du temps depuis l’adoption des ODD en 2015, et moins sur les changements annuels qui peuvent être cycliques ou temporaires.

Figure A-1 | Le système à 4 flèches pour désigner les tendances des ODD

Figure A-1 | Le système à 4 flèches pour désigner les tendances des ODD

Figure A-2 | Représentation graphique de la méthodologie des tendances des ODD

Figure A-2 | Représentation graphique de la méthodologie des tendances des ODD

Source: Auteurs

Table A-1.1 | Indicateurs inclus dans le rapport pilote de référence « Indice et tableaux de bord des ODD au Bénin »

Table A-1.1 | Indicateurs inclus dans le rapport pilote de référence « Indice et tableaux de bord des ODD au Bénin »

Table A-1.2 | Suite

Table A-1.2 | Suite

Table A-1.3 | Suite

Table A-1.3 | Suite

Table A-1.4 | Suite

Table A-1.4 | Suite

Table A-1.5 | Suite

Table A-1.5 | Suite

Table A-1.6 | Suite

Table A-1.6 | Suite

Table A-1.7 | Suite

Table A-1.7 | Suite

Table A-1.8 | Suite

Table A-1.8 | Suite

Table A-1.9 | Suite

Table A-1.9 | Suite

Note: Légende à noter

[a] Indicateur non issu du Rapport sur le développement durable ; ajouté pour leur pertinence dans le contexte du Bénin et de la CEDEAO.

[b] Indicateur utilisé pour les graphiques de l'analyse des « Six Transformations » (Partie 2.2).

A.3.4 « Ne laisser personne de côté »

La méthodologie décrite ci-dessus a été utilisée pour calculer, à l’échelle des 12 départements du Bénin, des indices couvrant différentes formes de disparités à considérer pour « ne laisser personne de côté » : les inégalités d'accès aux services publics (14 indicateurs), l’extrême pauvreté et la privation matérielle (7 indicateurs), les inégalités entre les sexes (12 indicateurs) et les inégalités de revenu et de richesse (3 indicateurs). Seule la limite inférieure pour la normalisation des indicateurs a été changée. Elle correspond pour chaque indicateur, à la valeur la plus basse (« pire valeur ») parmi les départements du Bénin.

Les données utilisées ont été fournies par l’Institut National de la Statistique et de la Démographie (INStaD) du Bénin et proviennent de leur production statistique ainsi que des services statistiques des ministères. La table A.2 comprend la liste complète, par catégorie, des indicateurs utilisés.

A noter que les sources de données fournies par l’INStaD, notées EDSB-5 (2017/2018), EHCVM-1 (2018/2019) et ERI-ESI correspondent respectivement à : l’Enquête Démographique et de Sante du Bénin, 5e édition (2017/2018) ; l’Enquête Harmonisée sur les Conditions de Vie des Ménages, 1e édition (2018/2019) ; et l’Enquête Régionale Intégrée sur l’Emploi et le Secteur Informel (2018).

Table A-2.1 | Indicateurs pour l’analyse « Ne laisser personne de côté »

Table A-2.1 | Indicateurs pour l’analyse « Ne laisser personne de côté »

Table A-2.2 | Suite

Table A-2.2 | Suite

Table A-2.3 | Suite

Table A-2.3 | Suite
Logo
Suivez-nous sur les réseaux sociaux!

Le Rapport sur le développement durable (anciennement l'index et les tableaux de bord des ODD) est une évaluation globale des progrès des pays vers la réalisation des objectifs de développement durable. Il complète les indicateurs officiels des ODD et les examens nationaux volontaires.

Toutes les données présentées sur ce site Internet sont basées sur la publication Rapport sur le développement durable pour le Bénin 2022.

Commentaires ? Vous avez des questions ? Contactez nous à info@sdgindex.org